Accueil Perso La garde alternée , la vivre ou la subir ?

La garde alternée , la vivre ou la subir ?

22 min lues
6
2
416
La garde alterne

L’année prochaine cela fera 10 ans que je vis en garde alternée avec mes filles .

10 ans déjà, 10 ans de trop !

organisationlogistique_7astuces_garde_alternee_20120307

Par cet article je voulais tout vous dire, sans tabou, sans gêne sur comment j’en suis arrivée là aujourd’hui. Si plus de 70 % des mères obtiennent la garde exclusive des enfants , il y a parfois des cas qui différent comme le mien.

En 2009 , je décide de quitter pour raisons personnelles le père des filles , la petite est âgée de 4 ans et la grande de 8 ans ce ne sont encore que des enfants .

Le père me fous dehors avec mes bagages, mes meubles et mes animaux , la maison était à nous 2 mais il n’a pas supporté que je parte donc il précipite les choses en me jetant tout par les fenêtres.  Tout sauf les enfants qu’il garde et qu’il m’empêche de voir. Deux cas de figure se présente à moi dois je les « prendre  » de force , doit on se disputer devant elles ? Ou dois je attendre, patienter un peu qu’il daigne me les  » donner  » .

Une semaine se passe,  je ne faisais que de passer devant mon ancienne maison pour les apercevoir quelques instants, c’est comme si il me les avait kidnappé je me sentais impuissante , enfin mon rendez vous chez l’avocat arrive et je lui demande que dois je faire ?

Elle me répond que je suis une mauvaise mère que j’aurai dû de force aller récupérer mes enfants en sortie de classe par exemple , moi qui voulait juste ne pas les choquer, ne pas les brusquer je me prends en pleine tête ce genre de reproche qui fait très très mal !

Après la visite chez l’avocat , le père des filles me propose de les prendre une semaine sur deux et qu’on verra plus tard .. en attendant il me demande de signer les papiers chez le notaire pour lui laisser la maison . Du moins ma part, pour info j’étais encore en dépression quand cela s’est passé donc naïve, fragile et même idiote seront surement les mots , je signe je lui laisse ma part, je ne veux rien d’autre que mes enfants.

La fête des écoles arrive en décembre , les maîtresses pourtant au courant de la séparation ne font pas faire deux créations par les filles mais une seule , déjà situation pas évidente et de plus mon premier Noël seule sans mes enfants , Noël est un bien grand mot quand on est seule sans nos petits , je ne sais plus exactement pourquoi c’est lui qui les a eu ce premier Noël.

Tout début janvier , le facteur me remet un recommandé je tombe réellement quand je vois que c’est une demande de garde exclusive chez lui . Il a demandé la garde des filles donc depuis des mois et on passerait en mars devant le juge. Dans ma tête je me dis qu’ai je fais pour qu’il demande la garde ?

Sous prétexte qu’il ne faut pas perturber les enfants et qu’elles doivent rester dans leur maison de leur enfance ( cette même maison que je lui ai laissé rapellons le ) et d’autres bêtise insignifiantes que je n’ai pas envie de citer ….

Je me remettais de ma dépression depuis peu et je me suis battue seule, sans boulot , avec le peu d’argent que j’avais pour leur faire une chambre, une maison à ce moment là mes propres parents ne venaient pas me voir mais aller le voir lui… avec du recul je suis fière car jamais elles n’ont manqué de rien !

Les mois passent et le jour du verdict arrive, le jour du tribunal. Il a un avocat et moi aussi.

Avant de passer devant le juge, mon avocate me dit que les juges aiment beaucoup la garde alternée en ce moment et que cela pourrait être un bon compromis . Elle me dit aussi que j’ai véritablement une chance sur 2 de perdre les filles !

Alors on part sur la garde alternée et c’est accepté par le juge !

Une semaine chacun et partage des vacances scolaires , et pas de pension alimentaire évidemment .

Une organisation à prévoir , des dates, un agenda c’est le quotidien des enfants en garde alternée , les filles petites ne savaient jamais chez qui elles allaient dormir . Prendre un rendez vous chez un docteur par exemple n’est pas simple savoir à l’avance, tout calculer, mettre du fluo quand c’est notre « tour  » d’avoir nos propres enfants !

Les mois passent et je n’aime pas ce mode de garde , j’ai cette impression ( qui dure encore aujourd’hui ) d’être mère à moitié. 

Au début de la garde tout était comparaison , à titre d’exemple nous avions été voir la princesse et la grenouille de Disney avec les filles , le mercredi suivant quand c’était sa semaine donc il les a aussi emmener voir le même dessin animé !

Pour les affaires des filles , petites elles avaient un manteau chez papa, un chez maman, des vêtements différents chaque semaine . Je lui ai toujours proposer qu’on achète à deux et qu’on prenne une valise pour la semaine de chacun mais non il a voulu qu’on achète en double, double argent, double dépense totalement ridicule ( Aujourd’hui qu’elles sont grandes pour faire plus simple il leur achète quasi rien donc manteau, chaussures, sous vêtements et j’en passe sont de chez moi ! )

Quand monsieur a refait sa vie , pas mal de soucis d’éducation et d’hygiène se sont fait sentir je ne vais pas tout déballer ici mais j’ai consulté un avocat qui m’a conseillé de repasser devant le juge …

C’est ce que j’ai fais … En vain rien de rien . Devant un juge il faut des preuves , des preuves de tout ! Même ce qu’on peut pas prouver est à prouver . 

Le dossier d’une garde d’enfant c’est des papiers, des sommes d’argent, des dépenses, des photos de ci ou de çà .. des attestations aussi.

Parlons en des attestations , dans tout mon « passé judiciaire  » pour la garde des filles, j’en ai lu des choses sur moi , de ses propres voisins, de ses propres amis ( du moins ceux qu’on pensait être nos amis ) et la pire des attestation que j’ai eu entre les mains c’est celle d’une personne handicapée et analphabète !! Oui oui j’ai eu des fausses attestations puisque c’est si simple ce système !

Pour ceux qui ne connaissent pas c’est juste un papier ou on joint notre pièce d’identité et on raconte, on atteste que untel est capable ou non capable de faire çà ! Dans mon cas d’élever mes propres enfants . Donc n’importe qui peut écrire contre vous du moins qu’il joint la carte d’identité avec, j’ai donc eu das le dossier des fausses attestations ( oui c’est illégal mais comment le prouver, telle est encore la question )

Donc des réponses négatives de la justice , qui je le souligne aussi , met plus de 4-5 semaines à nous apporter une réponse j’en ai eu !

J’ai demandé 4 fois la garde des enfants avec toujours la même réponse, la garde alternée se passe bien et monsieur si il néglige les enfants c’est parce que MONSIEUR travaille .

J’ai juste eu le mardi au mercredi quand c’est sa semaine à lui , qui finalement est encore plus perturbant mais cela « coupe » la semaine quand

En 2013, ma grande me dit qu’elle est mal chez son père, qu’elle ne veut plus y aller et qu’il la frappé . Attention parfois frappé cela pourrait être une claque j’en sais rien de mon côté et je lui demande ce qu’elle veut faire ( Pour info elle a 12 ans donc l’âge de raison qu’ils appellent çà dans le monde de la justice ). Elle veut la garde chez moi  elle l’a écrit dans le dossier .

On est reparti pour attendre la date du jugement . Evidemment la tension chez le père est de plus en plus grande car il ne supporte pas sa décision.

Elle passe seule devant un juge accompagné d’un avocat , ma fille revient en pleurs elle a vraiment lâché tout ce qu’elle avait sur le cœur , même l’avocate me dit que le juge a été émue.

On passe devant le juge , le père explique que c’était des coups de colère , que c’était que des claques et que c’était dû à sa conjointe à l’époque qu’il va quitter pour s’occuper mieux des filles.

La juge me demande des attestations de docteur, de psy pour les éventuels hématomes que ma fille aurait eu : Je n’en ai pas .

6a00e550b7476c883401b8d26afdb2970c-580wi

Bilan , la garde reste comme cela . Encore une fois je tombe ! Toujours prouver , mais comment leur prouver mon amour , ma patience pour tout çà , pour mes filles ? Comment prouver au delà de la violence , la décision réfléchie de ma propre fille ! 

Depuis 2013 , je laisse tomber toute procédure judiciaire ! Attention je ne fais pas d’amalgame sur la justice si elle a oui ou non bien fait son travail . En aucun cas je me revendique mieux que le père ceci est mon histoire personnelle .

J’ai surement fait des erreurs aussi, je suis loin d’être la mère parfaite mais dans tous mes dires, dans tous mes écrits je n’ai jamais triché ! 

Pour info , la garde alternée est possible quand les deux parents habitent l’un l’autre dans un rayon de plus ou moins 30-35 kms maximum pour faciliter l’accueil dans les écoles .

Un minimum de communication et d’entente entre les parents , afin de faciliter le dialogue et de prendre en charge les problèmes des enfants ( personnellement cela a toujours été LE problème pour ma part , dés qu’on parle d’argent par exemple monsieur ne répond plu ! )

  Logiquement c’est partage des charges et pas de pension alimentaire , mais c’est au cas par cas selon les différences de ressource ..

capture-d---e--cran-2015-12-18-a---17-52-56-310x420

Aujourd’hui , comment je la vis ? 

Je suis habituée à cette garde , je ne l’aime toujours pas croyez moi ! Mais je m’accroche car ma grande aura 18 ans et l’âge de la majorité pour CHOISIR et pouvoir vivre d’une façon plus sereine .

Loulou aussi ne comprend pas tout et cherche souvent les filles mais il commence à comprendre .. Les filles ont longtemps été perturbé , le vendredi 18 heures c’est toujours un bazar phénoménal à la maison et cela depuis presque 10 ans !

10 ans de trop !

Etes vous aussi en garde alternée ? Par choix ? Par contrainte ?

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Cécile
Charger d'autres écrits dans Perso

6 Commentaires

  1. Marylène

    6 décembre 2018 à 21 h 12 min

    Je l’ai été un an et demi avec mon grand et quelle galère…Il avait du mal à suivre à l’école, il ne savait jamais vraiment quand il était chez papa ou chez maman mais globalement pour lui « c’était cool ». Puis j’ai rencontré mon mari et j’ai déménagé, trop loin pour la garde alternée. On est donc parti sur une garde « classique » et ça se passe bien mais le papa forcément aurait aimé avoir plus son fils… et mon fils aurait aimé voir plus son papa…je crois que dans tous les cas de figure, ça reste dur à vivre pour les enfants….

    Répondre

    • Cécile

      13 décembre 2018 à 13 h 37 min

      oui c’est pas évident niveau scolaire ! (et le reste )

      Répondre

  2. Sonia

    6 décembre 2018 à 21 h 48 min

    Vous êtes une maman courage.. je ne pourrais jamais supporté de vivre comme ça..bon courage à vous , j espère de tout coeur que vous retrouviez vos puces.

    Répondre

    • Cécile

      13 décembre 2018 à 13 h 36 min

      merci :)

      Répondre

  3. Jessica Leblond

    8 décembre 2018 à 17 h 59 min

    Waouh ! J’admire ta force et ta patience ! Je ne comprends pas qu’un juge ne prenne pas en compte les choix de l’enfant.

    Répondre

    • Cécile

      13 décembre 2018 à 13 h 36 min

      on va supposer que je suis tombé sur un mauvais :)

      Répondre

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Salon Baby Paris 2016

☼ ☼ Pour la toute fois de ma vie j’ai été à Paris !! ☼ Une belle occasion de visiter…